Myopathie : "ça fait mal de savoir que des animaux vont souffrir juste pour moi".

Dans une vidéo publiée sur Youtube, via le compte de l’Association de défense des animaux Peta, Pascaline, une patiente atteinte de myopathie depuis une quarantaine d’années, dénonce la réalité des recherches menées par l’AFM-téléthon.

Son principal reproche : le fait que ces recherches soient menées principalement à travers des expériences sur des animaux : « Il faut arrêter de croire qu’on va trouver des médicaments pour les humains en prenant d’autres espèces animales (sic). Je n’ai pas demandé à ce que des animaux souffrent pour moi », explique-t-elle dans cette vidéo.

« Si vous voulez vraiment aider les malades, ne donnez plus au Téléthon et financez la recherche scientifique qui n’utilise pas les animaux » conclut-elle.

La présidente de l’AFM Téléthon, Laurence Tiennot-Herment, souligne, elle, « qu’il n’existe pas de méthode alternative » pour remplacer totalement l’expérimentation animale. Rappelons que le Téléthon 2017 se déroulera  les 8 et 9 décembre.

A lire aussi :

Myopathie de Duchenne : un espoir de traitement grâce au Téléthon

Un enfant de 5 ans sauvé grâce aux dons du Téléthon

Pour plus de détails, cliquez sur: Myopathie : "ça fait mal de savoir que des animaux vont souffrir juste pour moi".