Ils font un clip pour sauver leur maternité

Des perruques, des guirlandes, un Marsupilami et un Père Noël qui se déhanchent. Les employés de la maternité de l’hôpital de Gier à Saint Chamond n’ont pas hésité à réaliser des chorégraphies en tenues kitsch pour réaliser une reprise tube de l’été de Despacito. Derrière cette mise en scène insolite teintée d’humour et d’autodérision, le clip vidéo alerte sur une situation qui met en péril l’avenir de l’établissement. « Notre maternité est en danger envoie vite ton CV. Des Gy-né-cos ! » Les paroles revisitées et synchronisées sur le rythme latino envoient un message explicite. Avis aux candidats gynécologues-obstétriciens désireux de reprendre les postes vacants. L’hôpital cherche à recruter deux spécialistes pour répondre à trois départs, l’un effectif les deux autres prévus début 2018.

Près de 800 accouchements en 2016

Les besoins de praticiens sont réels car l’établissement n’accuse pas une baisse de régime, bien au contraire : la maternité de niveau 1 a réalisé 760 accouchements en 2016, bien au-dessus des 300 accouchements par an, rappelle le Quotidien du médecin. En attendant de trouver ces gynécologues, l’hôpital est contraint de faire appel avec des remplaçants et des intérimaires. Une situation difficilement pérenne. « Il faut absolument qu’on recrute des médecins gynécologues qui puissent être praticiens hospitalier, pas juste remplaçants, pour assurer une continuité des soins et une prise en charge globale », explique Marianne sage-femme depuis 3 ans, interrogée par France bleu.

Depuis sa publication sur Youtube vendredi 1er décembre, le clip a déjà été visionné plus de 28 000 fois. Gageons que ce buzz aide le personnel à trouver des praticiens à temps plein.

Lire aussi :

Tulle a désormais une maternité « amie des bébés« 

Choisir sa maternité

Pour plus de détails, cliquez sur: Ils font un clip pour sauver leur maternité