Faut-il s’inquiéter pour des pertes blanches pendant sa grossesse ?

Ballonnements, constipation, étourdissements, nausées, varices… Pendant la grossesse, le corps peut-être parfois mis à rude épreuve. Certaines femmes enceintes subissent ces désagréments, d’autres sont plus chanceuses et n’en sont pas incommodées. Ces nombreux symptômes sont dus aux modifications hormonales liées à la grossesse. Les œstrogènes et la progestérone par exemple voient leur taux multiplié par 1000 !

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Parmi les désagréments de la femme enceinte, il y a les pertes blanches qui, sous l’effet des hormones de la grossesse, sont souvent plus abondantes. Tout est parfaitement normal lorsque ces pertes ont l’apparence d’une substance visqueuse et claire. Ce liquide est produit par les glandes du col de l’utérus et permet au vagin d’évacuer rapidement les cellules mortes et de s’hydrater. Souvent, ces pertes blanches apparaissent dès l’arrêt de la pilule car l’ovulation n’est plus bloquée par la progestérone.

Quand s’inquiéter ?

Il faut consulter lorsque ces pertes changent d’apparence, de couleur ou d’odeur. Elles ne doivent ni gratter, ni brûler la zone de la vulve et du vagin. Cela peut être le signe d’une mycose due à un champignon ou un parasite. Au moindre doute, prenez rendez-vous chez votre gynécologue ou sage-femme qui vous conseillera un traitement local à base d’ovules. Veillez à bien suivre le traitement jusqu’au bout car si ces infections sont souvent bénignes, les pertes blanches pendant la grossesse peuvent malheureusement conduire à un accouchement prématuré ou à une infection néonatale. N’hésitez pas non plus à en parler à votre conjoint qui peut être aussi porteur du…Lire la suite sur Magazine féminin Vie Pratique

The post Faut-il s’inquiéter pour des pertes blanches pendant sa grossesse ? appeared first on Magazine féminin Vie Pratique.

Pour plus de détails, cliquez sur: Faut-il s’inquiéter pour des pertes blanches pendant sa grossesse ?