Perquisitions chez Lafarge et GBL: le cimentier fait l’objet d’une enquête sur des allégations de financement terroriste

Des perquisitions ont eu lieu mardi au siège parisien de Lafarge, ainsi que chez GBL à Bruxelles, un des actionnaires de ce cimentier, dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de financement indirect de groupes jihadistes en Syrie. GBL, un holding contrôlé par les familles Frère et Desmarais, est le deuxième actionnaire en importance de Lafarge.

Pour plus de détails, cliquez sur: Perquisitions chez Lafarge et GBL: le cimentier fait l’objet d’une enquête sur des allégations de financement terroriste