Dénoncer la « porosité » entre police et extrême droite n’est pas diffamatoire

Dénoncer la « porosité » entre la police nationale et l’extrême droite sur un site antifasciste n’est pas diffamatoire, selon un jugement du tribunal correctionnel de Paris relaxant l’auteur de propos…

Pour plus de détails, cliquez sur: Dénoncer la « porosité » entre police et extrême droite n’est pas diffamatoire