Pour Bernard Pivot, «un enfant qui prend un livre, c'est de l'héroïsme»

À travers ses émissions cultes «Apostrophes» et «Bouillon de culture», grâce à la regrettée dictée des Dicos d’or ou, aujourd’hui, l’académie Goncourt qu’il préside, Bernard Pivot a toujours encouragé…

Pour plus de détails, cliquez sur: Pour Bernard Pivot, «un enfant qui prend un livre, c'est de l'héroïsme»