Plus de plaintes contre les médecins

Les dépôts de plaintes envers les médecins augmentent. Les patients sont de plus en plus nombreux à déclarer des sinistres en 2016, qui ont augmenté de 8.7 % par rapport à l’année précédente. C’est le constat dressé par le rapport annuel sur le risque des professionnels de santé publié mardi 10 octobre par la Mutuelle d’assurance du corps de santé français (MACSF).

Premiers visés par ces plaintes, les médecins généralistes, qui constitue par ailleurs la spécialité la plus représentée par la MACSF. Que reproche-t-on le plus souvent aux généralistes ? Le manque d’informations et le manque de suivi constituent les principaux griefs, pointe France Inter.

Les spécialités médicales ne sont pas en reste : les neurochirurgiens sont les plus visés par des plaintes, précise la MACSF, premier assureur médical de France.

Quelques chiffres dévoilés par le rapport illustrent la problématique. En tout 391 décisions de justice civiles et pénales ont été prononcées en 2016. Celles-ci mettaient en cause 667 professionnels de santé et/ou établissements de soins (dont 465 médecins et 200 établissements de soin).

Des condamnations en hausse

En regardant à la loupe les 374 décisions de justice civile prononcées en 2016, on s’aperçoit qu’elles ont abouti à 66% de condamnations. Un taux en augmentation. Un chiffre en hausse par rapport à 2015 où on comptait 55 % de condamnations. Une évolution symptomatique d’une hausse des condamnations des professionnels de santé et des indemnisations des victimes.

Lire aussi :

Levothyrox : des patients lancent une action de groupe

Deux associations de patients portent plainte contre Fort Boyard

Pour plus de détails, cliquez sur: Plus de plaintes contre les médecins