Pas " d'épidémie de narcissisme " chez la jeunesse

Selfies à outrance, réseaux sociaux sur lesquels on étale sa vie, tout est bon pour se faire voir et se mettre en valeur. C’est de ces habitudes qu’est venue l’idée que la jeunesse actuelle serait beaucoup plus narcissique que les générations précédentes. Certains chercheurs parlent même  » d’épidémie de narcissisme  » caractérisée par un sentiment exagéré de ses propres aptitudes et par l’attente que les autres les reconnaissent.

La hausse du narcissisme serait ainsi considérée comme le résultat d’un manque de bornes, d’un accès non réglementé à l’internet et d’une utilisation excessive des réseaux sociaux qui valorise l’autoglorification. Mais en réalité, aucune preuve tangible ne conforte cette hypothèse. Des chercheurs en psychologie de l’Université de l’Illinois, aux Etats-Unis, se sont penchés sur la question et leurs résultats sont parus dans la revue Psychological Science.

Le narcissisme diminue avec l’âge

L’étude a analysé les données de 1 166 étudiants de l’Université de Californie, à Berkeley, dans les années 1990 et de dizaines de milliers d’étudiants de l’Université de l’Illinois et de l’Université de Californie (à Davis) les années 2000 et 2010. Tous les élèves ont complété un questionnaire de 40 questions, où à chaque fois ils devaient choisir entre 2 réponses possibles. L’une de ses deux réponses était à chaque fois représentative d’une personnalité narcissique.

« Le collégien moyen a en moyenne une note de 15/16 sur un possible 40 », a déclaré dans un communiqué Brent Roberts, qui a dirigé cette étude. « Le grand-parent moyen a environ 12 sur 40. Sur cette base, on se rend compte que la plupart des gens ne sont pas narcissiques. De plus, le narcissisme semble diminuer avec l’âge. « 

Cette étude a même montré que les étudiants étaient un peu moins narcissiques que leurs homologues des années 90. Aujourd’hui, on dépeint la génération Y et même les plus récentes comme étant dépourvues de valeurs ou présentant de mauvaises personnalités. « Mais c’est juste faux », s’exprime Brent robert. « Les enfants vont bien. Il n’y a jamais eu d’épidémie de narcissisme, malgré ce qui a été revendiqué ». En y réfléchissant bien les autres siècles ne sont pas en reste ! Entre un selfie posté sur les réseaux sociaux et un portrait de nous dans notre plus belle redingote, réalisé par un peintre pour lequel on a posé pendant 4 heures et qui finit accroché au-dessus de la cheminée, qu’est ce qui est le plus narcissique ?

A lire aussi :

Le narcissisme incompatible avec une vie sociale épanouie ?

Psycho : quel est votre « profil » sur Facebook ?

Pour plus de détails, cliquez sur: Pas " d'épidémie de narcissisme " chez la jeunesse