« Les MOOCs ne peuvent se substituer totalement à l’université traditionnelle »

Dans sa chronique, l’économiste Paul Seabright constate que les cours en ligne (MOOCs) ont ouvert un accès à l’éducation pour beaucoup d’étudiants mais se révèlent moins efficaces que ceux auxquels on assiste physiquement.

Pour plus de détails, cliquez sur: « Les MOOCs ne peuvent se substituer totalement à l’université traditionnelle »