Trois semaines sans voiture : « Pour aller en banlieue, les alternatives ne sont pas suffisantes »

Répondant à un défi de la ville de Paris, Marie-Chantal s’est passée de sa voiture, qu’elle utilise quotidiennement pour aller au travail, à l’instar de cinquante autres volontaires.

Pour plus de détails, cliquez sur: Trois semaines sans voiture : « Pour aller en banlieue, les alternatives ne sont pas suffisantes »