La cigarette électronique au bureau, c'est fini !

Souvenez-vous : le 25 avril 2017, un décret publié au journal officiel prévoyait l’interdiction de la cigarette électronique « dans certains lieux à usage collectif ». Ce dimanche 1er octobre 2017, le décret entre officiellement en application : on vous explique tout.

Concrètement, à partir d’aujourd’hui, le vapotage sera interdit dans les établissements scolaires et ceux destinés à l’accueil, à la formation et à l’hébergement des mineurs, dans les moyens de transport collectif fermés (bus, métro…) ainsi que dans les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif (y compris l’open space).

Heureusement pour les afficionados de la cigarette électronique, un article de ce décret (R. 3513-2) permet de vapoter dans certains espaces : « Les lieux de travail soumis à l’interdiction de vapoter […] s’entendent des locaux recevant des postes de travail situés ou non dans les bâtiments de l’établissement, fermés et couverts, et affectés à un usage collectif, à l’exception des locaux qui accueillent du public ».

Le risque : une amende de 35 euros

Cela signifie qu’il reste possible de vapoter dans les stades, les bars, les restaurants, les administrations, les hôpitaux ou encore dans les hôtels, sauf si un règlement intérieur ou un arrêté municipal stipule le contraire.

Ce décret d’avril 2017 précise également que les contrevenants pourront écoper d’une contravention de 2ème classe (c’est-à-dire 35 €) tandis que les responsables des lieux qui ne mettront pas en place la signalisation nécessaire risqueront une contravention de 3ème classe (c’est-à-dire 68 €).

Moins nocive que la cigarette « classique », la cigarette électronique serait néanmoins toxique : elle contiendrait notamment des métaux lourds, la vapeur pourrait être cancérigène, nuirait aux poumons, détruirait les cellules de la bouche, augmenterait le risque d’AVC… et pourrait même favoriser l’addiction au tabac. Pourtant, la cigarette électronique séduit aujourd’hui 2,5 millions de Français. Prudence !

Source

À lire aussi :

La publicité pour les cigarettes électroniques interdite

L’ e cigarette gagne du terrain chez les jeunes

Une nouvelle alerte contre la cigarette électronique

Pour plus de détails, cliquez sur: La cigarette électronique au bureau, c'est fini !