Les migraines ophtalmiques augmentent le risque d'AVC

Plus de 10 millions de Français seraient « migraineux » : les femmes sont, en moyenne, 3 fois plus touchées que les hommes. Ainsi, 25 % des Françaises âgées de 30 à 39 ans subissent régulièrement cette maladie qui serait chaque année à l’origine de 18 millions de journées de travail perdues…

Dans 20 % des cas, on parle de « migraine ophtalmique » ou de « migraine avec aura » : celle-ci se caractérise par des maux de tête souvent violents, accompagnés de troubles de la vision (taches scintillantes, nausées face à la lumière vive, taches noires, vision floue…). Elle dure parfois jusqu’à 90 minutes.

D’après une nouvelle étude menée par des chercheurs du Karolinska Institutet (en Suède), les personnes qui souffrent de migraines ophtalmiques auraient également davantage de risques de subir un accident vasculaire cérébral (AVC) au cours de leur vie.

Un risque augmenté de 27 % environ

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont travaillé avec des données médicales concernant 53 000 patients environ, nés entre 1935 et 1985. Dans ce panel, 8635 patients souffraient de migraine et, parmi eux, 3553 souffraient de migraine avec aura. Le suivi médical s’est étendu sur 12 ans : au cours de cette période, 1297 accidents vasculaires cérébraux ont été recensés.

Verdict ? Selon les chercheurs (qui ont publié leurs travaux dans la revue spécialisée Brain), les personnes qui souffrent de migraine ophtalmique auraient un risque d’AVC augmenté d’environ 27 % par rapport au reste de la population.

Pour rappel, en France, 150 000 accidents vasculaires cérébraux sont répertoriés chaque année, soit 1 AVC toutes les 4 minutes.

Source

À lire aussi :

Les migraines chroniques en lien avec les troubles articulaires de la mâchoire ?

Migraine : le poids en cause ?

Un nouveau traitement pour les migraines de l’enfant

Pour plus de détails, cliquez sur: Les migraines ophtalmiques augmentent le risque d'AVC