Des enseignes héritées du temps des colonies sèment la zizanie à Paris

« Au nègre joyeux », « Au planteur »… À Paris, des enseignes commerciales héritées de l’époque coloniale créent la pagaille. Qualifiées de racistes par certains riverains, elles sont érigées en patrimoine par d’autres.

Pour plus de détails, cliquez sur: Des enseignes héritées du temps des colonies sèment la zizanie à Paris