Mes aliments beaux cheveux

Levure alimentaire

Un concentré de protéines et de vitamines du groupe B, qui favorisent la fabrication de la kératine! Sous forme de paillettes, on en parsème

ses salades, mueslis, laitages et légumes. Le germe de blé en poudre est aussi une bonne option.

Kiwi

Vert ou jaune, il est gorgé de vitamine C, qui favorise la bonne assimilation du fer. Les aliments riches en vitamine C sont donc indispensables à la santé du cheveu : les fruits rouges, le brocoli, le poivron rouge, les choux… sont nos alliés!

A lire aussi: 6 bonnes raisons de manger des kiwis

Viande rouge

N’en déplaise aux végétariens, les acides aminés soufrés (constituants des protéines) d’origine animale semblent mieux assimilés que les acides aminés des végétaux. Viande rouge, volaille, œuf et poisson figurent donc sur la liste « beaux cheveux ». On y trouve également du fer, qui oxygène les cellules, et donc celles du bulbe capillaire. Une carence en fer engendre fréquemment une chute de cheveux.

A lire aussi : Les aliments les plus riches en fer

Œuf

C’est vraiment l’aliment ami de nos cheveux puisqu’il contient des protéines, du fer et des vitamines B. On le choisit bio impérativement ou

issu de poules élevées en plein air, et on préfère le consommer à la coque, poché ou mollet, pour éviter les graisses de cuisson. On surveille le jaune : trop cuit, il est moins digeste que juste pris.

A lire aussi: Infographie : les bienfaits santé des oeufs

L’oeuf, virtuose des protéines

4 recettes hyper protéinées aux oeufs

Huître

Avec 26 mg de zinc pour 100 g, l’huître est la championne des teneurs en zinc, qui aide à la synthèse des protéines. Et une carence en zinc fragilise le cheveu. La chair de crabe, le bœuf, le foie et les graines de sésame, en sont aussi de bonnes sources.

A lire aussi : Huîtres : nos recettes préférées pour le réveillon

Les ennemis de nos cheveux

Si les méfaits du tabac sont bien connus sur les cheveux (et sur tout l’organisme, de toute façon), les régimes restrictifs sur la durée leur font aussi du mal, à cause des carences qu’ils entraînent. Pour garder le cheveu solide et brillant, on évite donc de supprimer une classe d’aliments de façon drastique et on continue à manger un peu de tout de façon équilibrée.

A lire aussi:

1 semaine de menus pour adopter le bon équilibre

Les aliments malins qui chouchoutent nos jambes

L’assiette jeunesse vue par une diététicienne

Pour plus de détails, cliquez sur: Mes aliments beaux cheveux