L'Egyptienne qui pesait 500 kilos est décédée

Eman Ahmed Abd El Aty, une Egyptienne de 37 ans ayant pesé jusqu’à 500 kilos et qualifiée de « femme la plus grosse du monde », est décédée lundi 25 septembre aux Emirats arabes unis. Atteinte d’éléphantiasis, une pathologie qui fait gonfler les membres en raison d’un épanchement de la lymphe en dehors du système lymphatique, elle souffrait également d’une faiblesse cardiaque et d’une insuffisance rénale.

Moins 323 kilos en trois mois

Les médias avaient largement relayé l’histoire de cette femme qui n’était pas sortie de chez elle depuis 25 ans. Touché par sa situation, le Dr Muffazal Lakdawala, un chirurgien indien, avait alors proposé de l’opérer gratuitement. En février dernier, Eman Ahmed Abd El Aty avait été admise à l’hôpital Saifee de Bombay (Inde), pour suivre un régime alimentaire liquide et subir une sleeve gastrectomie, une opération de chirurgie bariatrique.

Pour sa convalescence, elle avait ensuite été transférée à l’hôpital Burjeel d’Abou Dhabi (Émirats arabes unis), où elle avait suivi une physiothérapie. Trois mois après son intervention, elle avait perdu 323 kilos et pesait 177 kilos. Confiants sur son état de santé, les médecins espéraient réaliser par la suite une liposuccion, une abdominoplastie ainsi qu’une chirurgie de correction de la hanche, du genou et des articulations.

Mais à cause de son poids, Eman Ahmed Abd El Aty qui avait déjà été victime de plusieurs crises d’épilepsie et souffrait de diabète, d’hypertension, de dépression et d’insomnie, est finalement décédée des suites d’une faiblesse cardiaque couplée à une insuffisance rénale.

Who was Eman Ahmed? https://t.co/e1HFtfB5hz

— The Indian Express (@IndianExpress) September 25, 2017

A lire aussi :

L’homme le plus gros du monde va être opéré

Infographie : tout savoir sur la chirurgie de l’obésité

Insolite : la femme la plus grosse du monde a perdu 100 kilos

Pour plus de détails, cliquez sur: L'Egyptienne qui pesait 500 kilos est décédée