Des applications pour smartphones efficaces contre la dépression

La dépression est le trouble mental le plus répandu et les services de santé luttent à l’échelle mondiale pour répondre à la demande de traitement. Or, la majorité de la population dans les pays développés possède des smartphones. De nombreuses applications ont alors vu le jour afin de contrôler son humeur, traiter son anxiété, réduire le stress, etc. Cela semble être une nouvelle opportunité pour traiter plus facilement, et à plus grande échelle, ces troubles. Mais à quel point ces applications sont-elles efficaces ?

Des chercheurs de l’Institut national de médecine complémentaire australienne (NICM), de l’École de médecine de Harvard, de l’Université de Manchester et du Black Dog Institute en Australie se sont penchés sur la question. Les résultats de cette première étude sur le sujet sont parus dans la revue Worl Psychiatry.

22 applications pour smartphone analysées

Les études ont porté sur une base de données englobant 22 applications et plus de 3 400 hommes et femmes âgés de 18 à 59 ans avec une gamme de symptômes variés comme la dépression majeure, la dépression légère à modérée, le trouble bipolaire, l’anxiété et l’insomnie. Les données ont montré que les smartphones peuvent aider ces personnes à surveiller, comprendre et gérer leur propre santé mentale.

Quand il s’agit de « Quelle application est la meilleure? » et « Pour qui? », les résultats suggèrent que ces interventions peuvent être plus applicables aux personnes souffrant de dépression légère à modérée, car les avantages sur la dépression majeure n’ont pas encore été assez étudiés. Les chercheurs n’ont, par ailleurs, trouvé aucune différence par rapport aux programmes de thérapie comportementale ou de surveillance de l’humeur.

Un outil prometteur

Malgré des premiers résultats encourageants, il n’existe actuellement aucune preuve suggérant que l’utilisation de ces applications peut, seule, surpasser la thérapie psychologique standard ou réduire le besoin d’antidépresseurs. Cependant, leur développement pourrait devenir une vraie alternative en fournissant des soins accessibles et abordables aux patients qui pourraient ne pas avoir accès aux traitements.

« Les patients et les médecins sont aujourd’hui confrontés à une vaste gamme d’applications dédiée à la santé mentale, et connaître celles qui sont réellement utiles est impératif », a déclaré le Dr Torous, l’un des auteurs de l’article. Beaucoup de ces applications ne sont pas réglementées et les scientifiques aimeraient pouvoir garantir l’efficacité de tous ces supports pour les personnes souffrant de dépression.

À lire aussi :

Une appli pour éviter les oublis de pilule

La privation de sommeil serait un antidépresseur efficace

Pour plus de détails, cliquez sur: Des applications pour smartphones efficaces contre la dépression