Washington fait monter la pression sur Pyongyang et laisse planer l’option militaire

L’administration de Donald Trump a martelé dimanche qu’elle profiterait de l’assemblée générale des Nations unies pour exiger la pleine application des sanctions internationales contre la Corée du Nord, menaçant celle-ci de « destruction » si elle continuait de provoquer Washington et ses alliés.

Pour plus de détails, cliquez sur: Washington fait monter la pression sur Pyongyang et laisse planer l’option militaire