Le bébé né après une IMG ratée va être opéré

En juillet dernier, un couple de Boulogne-sur-Mer a donné naissance à une petite Heily, née lourdement handicapée après une interruption médicale de grossesse ratée. Un cas exceptionnel pour lequel les autorités sanitaires ont été saisies afin de déterminer s’il y a eu une éventuelle erreur médicale.

A la naissance de la petite fille, les examens ont confirmé ce que les tests prénataux avaient mis en évidence : le nourrisson était porteur d’un « handicap lourd sur environ 80 % de son cerveau » et était inopérable selon les médecins.

Les neurochirurgiens de la Fondation Rothschild contactés

Face à ce diagnostic, les parents sont sont tournés vers la Fondation Rothschild, spécialisée dans la neurochirurgie pédiatrique. « Après une réunion en urgence avec divers spécialistes de la neurochirurgie pédiatrique et des praticiens hospitaliers » apprend-on dans La Voix du Nord, la commission médicale a considéré que l’enfant était opérable.

A lire aussi :

Un foetus opéré in utero d’une malformation

Les risques de la grossesse sont mal connus

Pour plus de détails, cliquez sur: Le bébé né après une IMG ratée va être opéré