Le clip d'un infirmier qui raconte son quotidien devient viral

Faire passer un message. Tel était l’objectif de Maxime Dro, infirmier aux urgences à l’hôpital Simone-Veil d’Eaubonnne (Val d’Oise), lorsqu’il a partagé le clip de sa chanson « Les Blues Blanches » sur sa page Facebook. Mais il ne s’attendait pas à ce que sa vidéo prenne autant d’ampleur. Pourtant, un peu plus d’un mois après sa diffusion, elle comptabilise plus de 1,5 million de vues. Et pour cause : nombreux sont les professionnels de santé qui se sont sentis concernés par cette chanson.

Monter la réalité de la profession

« Les Blues Blanches » décrit le quotidien du personnel hospitalier et les dégradations de leurs conditions de travail. Tour à tour, l’infirmier de 36 ans évoque l’attente interminable aux urgences, le burn-out des soignants, le manque de moyens ou encore la surcharge de travail. « A force de subir des situations difficiles, j’avais besoin de m’exprimer », raconte-il au Parisien. Et il n’est pas le seul, car 85 infirmiers, brancardiers, aides-soignants et médecins ont accepté de participer au clip, pour montrer la réalité de leur profession. « On n’ose pas parler des problèmes parce que l’on se dit que l’on est fait pour ça. Grâce à ce clip, on s’exprime à travers la voix de Maxime », explique Aurélie, médecin à Pontoise, qui a pris part au projet.

Si Maxime Dro est heureux du succès inattendu rencontré par sa vidéo, il espère désormais qu’elle participera à faire bouger les lignes.

A lire aussi :

Des infirmiers hospitaliers en souffrance

Les infirmiers en grève pour exprimer leur ras-le-bol

Le 1er code de déontologie des infirmiers publié

Pour plus de détails, cliquez sur: Le clip d'un infirmier qui raconte son quotidien devient viral