Oise : après le triple assassinat, le choc et l’incompréhension à Guiscard

Il règne un silence de mort sur le quai désert de la gare de Noyon (Oise). Là, sur une rambarde métallique, trois dahlias jaune, rouge et blanc ont été déposés par un homme, ce lundi matin. Trois fleurs,…

Pour plus de détails, cliquez sur: Oise : après le triple assassinat, le choc et l’incompréhension à Guiscard