La mort du créancier efface les dettes mais pas les droits de succession

Le 4 mai 2004, Eliane vend à sa fille, Christine, 500 hectares de bois, pour un prix de 405 160 euros, payable en 20 échéances annuelles, à compter du 1er juin 2004. Eliane décède le 19 août 2005, laissant sa fille comme seule héritière. Celle-ci n’a réglé qu’une seule échéance.

Pour plus de détails, cliquez sur: La mort du créancier efface les dettes mais pas les droits de succession