300 000 Rohingyas réfugiés, un «nettoyage ethnique» selon l’ONU

Le cap des 300 000 musulmans rohingyas réfugiés depuis le 25 août au Bangladesh pour fuir les violences en Birmanie a été franchi, a estimé lundi l’ONU, dénonçant un «exemple classique de nettoyage ethnique».

Pour plus de détails, cliquez sur: 300 000 Rohingyas réfugiés, un «nettoyage ethnique» selon l’ONU