Sommeil : l'insomnie est-elle héréditaire ?

Et si l’insomnie était héréditaire ? C’est en tout cas l’hypothèse que soutiennent des chercheurs de la University of Warwick (en Angleterre) : dans une nouvelle étude publiée dans la revue spécialisée Sleep Medicine, les scientifiques britanniques expliquent que, si la mère souffre d’insomnie, l’enfant a de grandes chances de subir des troubles du sommeil.

Pour en arriver à cette (curieuse) conclusion, les chercheurs ont travaillé avec un panel de 200 enfants âgés de 7 à 12 ans : le sommeil de ceux-ci a été analysé durant une nuit entière par électroencéphalographie (EEG) et leurs parents ont également dû répondre à quelques questions concernant la qualité de leurs nuits.

Verdict ? Les chercheurs ont découvert que les enfants dont les mères souffraient d’insomnie (en France, 16 % des adultes environ seraient concernés par cette maladie du sommeil, selon Santé Publique France) s’endormaient plus tard que les autres, avaient des temps de sommeil moins importants que la moyenne et présentaient un sommeil de moins bonne qualité, avec une phase de sommeil profond moins longue que la moyenne.

Pas de lien avec l’insomnie du père

Étrangement, les chercheurs ont constaté que ce lien ne se vérifiait qu’entre la mère et l’enfant : l’insomnie du père, quant à elle, n’avait aucun impact sur la qualité du sommeil de l’enfant. « Cette découverte est importante car elle pourrait permettre un meilleur suivi des enfants dont les parents souffrent d’insomnie : ceux-ci pourraient bénéficier d’une prise en charge préventive » expliquent les scientifiques.

En France, 17 % des adultes âgés de 25 à 45 ans seraient en dette de sommeil : ceux-ci dormiraient en moyenne 5 h 45 par nuit, contre 7 h pour la moyenne nationale. Un manque de sommeil qui a des conséquences importantes pour la santé : augmentation du « mauvais » cholestérol, prise de poids, vieillissement cellulaire accéléré, hypertension… Aller hop, au lit !

Source

À lire aussi :

Les enfants hyperactifs ont un sommeil de mauvaise qualité

Sommeil : les enfants dorment très bien les soirs de pleine lune

1 heure de télé diminue de 7 minutes le temps de sommeil des enfants

Pour plus de détails, cliquez sur: Sommeil : l'insomnie est-elle héréditaire ?