Dans Saint-Martin dévastée, le dilemme c'est partir ou rester

Le pschitt du dégrippant pour attendrir la serrure, puis des crissements lorsque le pas écrase les centaines de morceaux de verre jonchant le sol. «Voilà, je ne sais pas quoi dire, c’était ma maison»,…

Pour plus de détails, cliquez sur: Dans Saint-Martin dévastée, le dilemme c'est partir ou rester