« Nous ne sommes pas anti-féministes ! »

ELLE. Vous écrivez* que la pilule n’a pas été un outil de libération des femmes et que le faire croire a empêché la critique. Pourquoi ? SABRINA DEBUSQUAT. Je dis juste que les femmes savaient contrôler les naissances avant. On est passé de 2,7 enfan…
A lire sur elle.fr

Pour plus de détails, cliquez sur: « Nous ne sommes pas anti-féministes ! »