2500 personnes piquées par les tiques

A la mi-juillet, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) et la Direction générale de la santé (DGS) ont lancé une application mobile baptisée Signalement Tique dans le cadre de la lutte contre la maladie de Lyme. Cette application dispense des conseils pour se protéger des tiques mais recense aussi les dates et zones géographiques où les personnes se sont fait piquer par ces parasites. Des données intéressantes pour les chercheurs car les tiques que l’on trouvait dans les forêts et sous-bois surtout au printemps et à l’automne, affectionnent aussi désormais les parcs et jardins citadins et elles y sont présentes toute l’année.

L’application chargée 20 500 fois

Pour ses premières semaines de fonctionnement, l’application a été chargée 20 523 fois.

  • 2560 piqûres ont été signalées pour les Hommes
  • 508 piqûres ont été signalées pour les animaux domestiques
  • 121 tiques ont été envoyées au laboratoire Tous Chercheurs de Nancy
  • 47% des piqûres ont eu lieu dans les massifs forestiers
  • 31% des piqûres ont eu lieu dans les jardins privés

L’application Signalement Tique est toujours téléchargeable. Elle va progressivement contribuer à fournir des cartes de présence de tiques qui serviront aux actions de prévention.

A lire aussi :

Maladie de Lyme : un vaccin en essai clinique

Les actions du Plan national contre la maladie de Lyme

Pour plus de détails, cliquez sur: 2500 personnes piquées par les tiques