« “Paris Match” a fait son travail en choisissant des images qui ne sont pas choquantes »

Le spécialiste de l’histoire visuelle André Gunthert estime que les photos publiées par l’hebdomadaires sont évocatrices mais ne portent pas atteinte à la dignité des victimes, bien que la justice ait interdit au magazine de les republier.

Pour plus de détails, cliquez sur: « “Paris Match” a fait son travail en choisissant des images qui ne sont pas choquantes »