Face au terrorisme, « le nombre de professionnels formés au psychotraumatisme est insuffisant »

Il y a un an, Nice était le théâtre d’un attentat contre une foule comptant de nombreux enfants. Dans une tribune au « Monde », des psychologues et pédopsychiatres dénoncent le manque de moyens pour aider les plus jeunes victimes rescapées.

Pour plus de détails, cliquez sur: Face au terrorisme, « le nombre de professionnels formés au psychotraumatisme est insuffisant »