Attentat de Nice, un an après : un 14 juillet à jamais funeste

Se rassembler pour surmonter le traumatisme. Se souvenir pour honorer la mémoire des disparus. Il y a un an, la promenade des Anglais se transformait en cimetière. C’était un soir de fête dans la douceur…

Pour plus de détails, cliquez sur: Attentat de Nice, un an après : un 14 juillet à jamais funeste