Vaccins : « C’est légitime de se préoccuper, même si parfois on peut s’inquiéter à tort »

La ministre de la santé souhaite rendre obligatoire onze vaccins pour les jeunes enfants. Notre journaliste a répondu à vos questions.

Pour plus de détails, cliquez sur: Vaccins : « C’est légitime de se préoccuper, même si parfois on peut s’inquiéter à tort »