Il faut « redonner de la valeur à l’alimentation »

Dans une tribune au « Monde », Fabrice Etilé et Louis-Georges Soler, directeurs de recherche à l’INRA, ébauchent les grandes lignes de l’alimentation de demain : des prix plus élevés et une qualité meilleure, mais moins de dépenses dans le budget des ménages car intégrant moins de produits carnés ou de plats préparés et plus de fruits et légumes.

Pour plus de détails, cliquez sur: Il faut « redonner de la valeur à l’alimentation »