Nathalie Kosciusko-Morizet confrontée à son agresseur présumé

Quatre mois de prison avec sursis ont été requis contre Vincent Debraize, maire sans étiquette de Champignolle, accusé d’avoir fait tomber l’élue quand elle tractait pendant la campagne.

Pour plus de détails, cliquez sur: Nathalie Kosciusko-Morizet confrontée à son agresseur présumé