Attaque d'un restaurant à Aubervilliers : le récit de Mikail, rescapé des flammes

Il s’était fait tatouer le prénom de ses deux enfants sur le bras. Celui de sa fille, sur le bras droit, a disparu, sous les flammes du Transilvania, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 10 juin, alors…

Pour plus de détails, cliquez sur: Attaque d'un restaurant à Aubervilliers : le récit de Mikail, rescapé des flammes