« GPA : l’idéologie prohibitionniste mise à mal »

Dans une tribune au « Monde », Daniel Borillon, juriste au CNRS, estime qu’il faut se détacher d’une conception canonique de la famille et dessine deux voies possibles pour réguler la gestation pour autrui.

Pour plus de détails, cliquez sur: « GPA : l’idéologie prohibitionniste mise à mal »