Aux Eurockéennes de Belfort, PNL divise les générations

En un an et demi, ils sont passés du Yo-Yo, le petit club branché sous le Palais de Tokyo, à la grande scène des Eurockéennes. De 1 000 à 30 000 fans. C’est l’effet PNL. PNL, pour Peace N’ Lovès, paix…

Pour plus de détails, cliquez sur: Aux Eurockéennes de Belfort, PNL divise les générations