Affaire Grégory : témoin clé de l’affaire, Murielle Bolle sera confrontée à son cousin le 28 juillet

La déposition du cousin vient conforter la thèse de violences familiales, au soir du 5 novembre 1984, qui auraient conduit à la volte-face de Murielle Bolle devant le juge de l’époque, mais ses avocats parlent d’un « tissu d’inepties ».

Pour plus de détails, cliquez sur: Affaire Grégory : témoin clé de l’affaire, Murielle Bolle sera confrontée à son cousin le 28 juillet