Affaire de la « French Tech night » : information judiciaire ouverte pour favoritisme et recel de favoritisme

Des soupçons portent sur les conditions d’organisation, en 2016 par l’agence Havas, d’une soirée de la « French Tech », en présence de Macron.

Pour plus de détails, cliquez sur: Affaire de la « French Tech night » : information judiciaire ouverte pour favoritisme et recel de favoritisme