« Un nombre non négligeable d’entreprises n’est pas en conformité » avec les lois sur la parité de leur gouvernance

Stéphanie Dujardin, Valence Borgia et Anne-Cécile Mailfert, avocates de la Fondation des femmes, dénoncent dans une tribune au « Monde » le non-respect de la loi Coppé-Zimmerman, qui contraint les entreprises à nommer 40 % de femmes aux conseils d’administration et de surveillance

Pour plus de détails, cliquez sur: « Un nombre non négligeable d’entreprises n’est pas en conformité » avec les lois sur la parité de leur gouvernance