Amende de 80 millions d’euros et prison ferme dans l’affaire « France Offshore »

La justice accusait la société d’avoir entretenu, en plus de simples fraudeurs, une clientèle « sulfureuse » et « confidentielle » de délinquants financiers.

Pour plus de détails, cliquez sur: Amende de 80 millions d’euros et prison ferme dans l’affaire « France Offshore »