En Inde, la dérive sanglante des défenseurs des vaches

En réponse à une série de meurtres, le premier ministre Narendra Modi a voulu calmer les plus agités des extrémistes hindous en déclarant que « Gandhi n’approuverait pas ».

Pour plus de détails, cliquez sur: En Inde, la dérive sanglante des défenseurs des vaches