Chocs toxiques : la composition des tampons mise hors de cause par une étude

Après neuf mois d’enquête et près de 700 tampons étudiés, le Centre national de référence des staphylocoques, basé à Lyon, a rendu ses conclusions. Souvent pointés du doigt dans les cas de chocs toxiques,…

Pour plus de détails, cliquez sur: Chocs toxiques : la composition des tampons mise hors de cause par une étude