Val-de-Marne : le mobile du papa de l’horreur reste mystérieux

De ses doigts boudinés, il déplie et replie son mouchoir en papier. Et, en gardant les yeux baissés, murmure les mêmes réponses, tantôt en français, tantôt en roumain : «Je ne sais pas», «je ne me souviens…

Pour plus de détails, cliquez sur: Val-de-Marne : le mobile du papa de l’horreur reste mystérieux