Les archives du procès de Klaus Barbie ouvertes, trente ans après la condamnation du « Boucher de Lyon »

Le chef de la Gestapo de la région lyonnaise avait été reconnu coupable de dix-sept crimes contre l’humanité par la cour d’assises du Rhône lors de son procès en 1987.

Pour plus de détails, cliquez sur: Les archives du procès de Klaus Barbie ouvertes, trente ans après la condamnation du « Boucher de Lyon »