La surveillance en dents de scie d’Adam Djaziri

Pendant dix-huit mois, la DGSI a suivi une stratégie hésitante vis-à-vis du terroriste des Champs-Elysées, fiché « S » et pourtant autorisé à détenir des armes.

Pour plus de détails, cliquez sur: La surveillance en dents de scie d’Adam Djaziri