Puberté précoce : les régions de Toulouse et de Lyon sont-elles vraiment plus touchées ?

Une enquête de l’Agence nationale de santé publique établit qu’entre 2011 et 2013, 3 519 petites filles et 351 petits garçons ont été concernés par la pathologie en France.

Pour plus de détails, cliquez sur: Puberté précoce : les régions de Toulouse et de Lyon sont-elles vraiment plus touchées ?