Mireille Delmas-Marty : « Monsieur le président, renoncer à l’état d’urgence est nécessaire mais n’autorise pas à en faire notre droit commun »

Dans une lettre ouverte au président de la République, la juriste appelle M. Macron à ne pas choisir entre la sécurité et la liberté, ajoutant qu’elle ne veut pas d’une société dont le seul lien serait la peur.

Pour plus de détails, cliquez sur: Mireille Delmas-Marty : « Monsieur le président, renoncer à l’état d’urgence est nécessaire mais n’autorise pas à en faire notre droit commun »