Besançon : persuadée que sa fille de 4 ans va être violée, elle l'étouffe

A la barre, l’accusée est apparue apathique et gonflée par une prise abondante d’anxiolytiques. Stella Bruckner, 44 ans, a peiné pendant trois jours de procès à expliquer pourquoi elle avait étouffé sa…

Pour plus de détails, cliquez sur: Besançon : persuadée que sa fille de 4 ans va être violée, elle l'étouffe