A Paris, près de 1 200 migrants vivent autour du centre humanitaire de porte de la Chapelle

L’association France Terre d’asile, mandatée pour mener des maraudes autour du centre, a estimé que l’évacuation est « obligatoire ».

Pour plus de détails, cliquez sur: A Paris, près de 1 200 migrants vivent autour du centre humanitaire de porte de la Chapelle