« Pour renforcer la sécurité », il faut « diminuer la pression intolérable qui existe dans les prisons »

A force de réduire la sanction pénale à la seule peine d’emprisonnement, comme le souhaite Emmanuel Macron, la France se coupe de sanctions alternatives à l’emprisonnement qui favoriseraient davantage la réinsertion, explique dans une tribune au « Monde » Jean-Marie Delarue, ex-contrôleur général des prisons.

Pour plus de détails, cliquez sur: « Pour renforcer la sécurité », il faut « diminuer la pression intolérable qui existe dans les prisons »