"En Afghanistan, on pense que les femmes sont bonnes à rien"

Shahrbanoo Sadat, 26 ans seulement, est la première réalisatrice afghane à avoir présenté son film au Festival de Cannes. Avec « Wolf and Sheep », elle dépeint un territoire rural miné par les qu’en-dira-t-on. Elle nous parle de son pays, loin des clichés sur la guerre.

Pour plus de détails, cliquez sur: "En Afghanistan, on pense que les femmes sont bonnes à rien"